DAVID LANGE – Le Blog

Tabouret et table basse en Altuglas®, du mobilier aux formes hexagonales offrant un plateau intermédiaire coloré, tels sont les petits meubles issus de cette nouvelle collaboration entre la manufacture David Lange et le designer autodidacte Barnabé Ribay.

KS : Barnabé Ribay, quel est votre parcours ?

Tabouret Gravity - RibayBarnabé Ribay : Je viens du milieu industriel (la plasturgie) et du dessin industriel. Alors que j’étais dessinateur projeteur, par un jeu de rencontres, j’ai eu l’opportunité de lancer une première création en 2010, exposée à Maison et Objets, les commandes ont suivi. J’ai aujourd’hui mon propre studio pour produire quelques prototypes, mais la plupart du temps je travaille avec des artisans à proximité.

KS : Comment s’est faite votre rencontre avec la manufacture David Lange ?

BR : La manufacture m’a contacté suite à un article dans un magazine de tendances breton, j’ai immédiatement était convaincu par cette collaboration, au regard de la qualité de leurs produits, la transparence et les effets lumineux qu’offre la matière.

KS : Qu’est-ce qui vous a séduit dans le PMMA ? Quels sont les avantages et les contraintes de ce matériau pour vous en tant que désigner ?

Table basse GravityBR : Le « plastique » est une matière que j’aime travailler, parce qu’il faut y mettre du cœur : on sort d’abord une pièce découpée, à peine dépolie, on lui donne sa forme et pour finir, il faut la polir à la main pour obtenir une brillance, cela implique un réel savoir-faire que peu d’éditeurs maîtrisent. C’est un peu comme une pièce de bois brut pas encore césurée qu’il faut poncer, vernir... Cette brillance et les reflets de la matière font que la pièce est presque intouchable... J’aime aussi le fait de voir un plateau qui flotte, en lévitation dans la pièce à vivre.

KS : Vous dessinez en pensant à quelqu’un ou aux usages de ce mobilier d’appoint ?

BR : Je dessine en pensant à ce que j’aimerais avoir chez moi. J’ai un intérieur épuré et je souhaitais que le regard puisse passer à travers la création. Je ne pense pas forcément à un usager, mais plutôt à l’importance des dimensions d’usage.

KS : Vous proposez un traitement des angles plus fermé, avec un plateau assemblé entre deux triangles, comment avez-vous abordé le cahier des charges ?

BR : Étant issu du technique, j’ai pu anticiper la réaction de la matière, sa stabilité et son poids. Le parti pris était de partir d’une pièce unique : le plateau intermédiaire coloré, et de décliner autour une table basse et un tabouret. Le cahier des charges était presque une carte blanche : minimalisme, élégance, innovation et légèreté. J’avais aussi envie de me démarquer des collections précédentes avec un élément de couleur.

Découvrez les créations de Barnabé Ribay sur son site internet

Rendez-vous sur notre boutique afin d'en savoir plus sur la collection Gravity