DAVID LANGE – Le Blog

C’est à la manufacture David Lange que l’industriel Arkéma s’est adressé pour réaliser les 140 animaux en Altuglas® teinté de l’Arche de Noé Climat et c’est avec enthousiasme que la manufacture s’est associée à ce grand projet !

Une exposition pédagogique conçue par Gad Weil et commanditée par Ségolène Royal, pour une prise de conscience sur les changements climatiques, au cœur de cette conférence mondiale des Nations-Unies.

L'Arche de Noé Climat naviguant sur la Seine

L'Arche de Noé Climat naviguant sur la Seine

En partenariat avec Arkéma, premier fabricant mondial de PMMA, l’artiste Gad Weil a dessiné 140 animaux, constituant cette Arche de Noé Climat. À travers cette exposition chatoyante de couleurs, il s’agit de faire réagir les enfants et les plus grands sur les sujets de la COP21 : l’Arche de Noé récoltera les réflexions du public sur les changements climatiques et la biodiversité, lors de son voyage à travers la France. Cette idée de s’engager pour le futur résonne parfaitement avec les propriétés du matériau PMMA : un matériau recyclable à l’infini. Une évidence pour l’artiste Gad Weil que d’utiliser ce PMMA Altuglas® qui s’inscrit parfaitement dans une « économie circulaire ». Vous pourrez retrouver les commentaires du public (sur le site de l'Arche de Noé Climat et sur Twitter avec #ADNClimat) en direct au Bourget lors de la Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP21).

Le savoir-faire de la manufacture David Lange s’exprime sur un projet inédit

Ségolène Royal et Thierry Le Hénaff

Thierry Le Hénaff et Ségolène Royal

Un beau challenge pour l’équipe des artisans de la manufacture à Varzy en Bourgogne : 15 jours de découpe numérique au sein de « l’atelier du transparent » : deux fois 140 animaux transparents de 7 couleurs différentes, soit 280 pièces usinées. Une belle reconnaissance également du partenaire industriel de longue date, fournisseur principal de la manufacture, le groupe Arkéma, et l’expression de la confiance renouvelée de l’État en l’entreprise bourguignonne. Après un premier prototype validé par Gad Weil, l’artiste a laissé carte blanche aux artisans de la manufacture pour réaliser les animaux de l’Arche de Noé Climat. La manufacture a ensuite transmis son savoir-faire aux équipes de l’artiste pour assembler les animaux recto-verso, transportés à Gennevilliers pour assemblage. Toute l’équipe de la manufacture s’est associée avec beaucoup de fierté au projet.

L’Arche de Noé Climat, les animaux porte-parole du futur, une exposition itinérante

 T. Le Hénaff, G. Weil et B. Garin (directeur industriel DL)

T. Le Hénaff, G. Weil et B. Garin (directeur industriel DL)

Cette arche de Noé Climat a « pris la mer » ce weekend. Inaugurée par Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, accompagnée de M. Le Hénaff, PDG d’Arkéma, elle était exposée sur les berges de la Seine à Paris, à bord d’une péniche, samedi 18 septembre. Avec la réflexion de la lumière sur l’eau et les qualités de transparence et de diffusion de la lumière du PMMA, cette exposition fut lumineuse et haute en couleurs !

Exposée aux Tuileries puis au Jardin des Plantes, l’Arche de Noé Climat prendra la route à travers la France pour revenir ensuite à Paris et devenir l’exposition emblématique de la COP21.

Chiffres-clés :
- 140 animaux en Altuglas®, soit 300 plaques (15 à 20 tonnes) de PMMA
- 3 mois de production (hors temps de conception)
- 19 septembre : l’Arche de Noé Climat à bord d’une péniche en face de la Tour Eiffel
- 20 septembre : l’Arche de Noé Climat au Jardin des Tuileries, Paris
- Du 21 au 26 septembre : l’Arche de Noé Climat au Jardin des Plantes, Paris
- Du 27 septembre au 20 novembre 2015 : en itinérance à Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Rennes
- Du 30 novembre au 11 décembre : au Bourget pour la COP 21